Associations Libres

"Faut pas croire tout ce qu'on voit sur le web" – Einstein

En tant que mère, je sais ce qui est bon pour ma famille !

Je suis une maman, une épouse, une doula, une éleveuse de poulet urbaine, une coach de vie, une nourrice allaitante, une tisseuse de macramé, une brasseuse de kombucha, une yogi et je pratique le toucher thérapeutique. Mais par dessus tout, je suis une maman, et en tant que maman je sais ce qu’il y a de meilleur pour la santé de ma famille : la pensée magique.

Je ne suis pas stupide. Je suis allée à la fac. J’ai suivi des cours de sciences. Donc je sais ce que sont la microbiologie, le contrôle des infections, l’anatomie, la physiologie et tous ces trucs. Je suis parfaitement au courant que la méthode scientifique – y compris l’utilisation d’un groupe contrôle, la randomisation, les études en double-aveugle et les méthode de revue par les pairs – est le meilleur outil que nous les humains ayons pour révéler les secrets de la Nature pour trouver des moyens de soigner les maladies.

La science c’est super. Elle a fait beaucoup pour le monde pour être clair. C’est juste que ça n’est pas adapté à ma famille et moi.

Nous avons opté pour une méthode plus controversée mais totalement naturelle appelée « s’il vous plaît, soyez sympa ». De temps en temps, en famille, nous fermons les yeux, couvrons nos oreilles et chantonnons ensemble « s’il vous plaît, soyez sympa ». Cette mesure de protection sans aucun produit chimique a marché pour nous jusqu’à présent et nous allons continuer à l’utiliser malgré tout les jugements que portent sur nous d’autres gens.

Je ne parle pas simplement des vaccins, mais on peut commencer par là. Beaucoup de gens nous ont récemment jugé durement pour ne pas avoir fait vacciner nos neufs jeunes enfants. Tant pis pour eux. Moi aussi je faisais partie du troupeau et j’ai été vaccinée étant jeune.

Je comprends que les vaccins soutiennent et aident des systèmes immunitaires vulnérables en stimulant nos défenses immunitaires naturelles contre les maladies sans rendre réellement malade. Je comprends que les vaccins sont sûrs et efficaces et que l’immunité de groupe est le meilleur moyen de s’assurer que les gens immunodéprimés et les enfants très jeunes ne tombent pas malades et ne meurent pas de ces terribles maladies infectieuses qui – jusqu’à très récemment – étaient si communes. Je sais tout ça.

Et si vous voulez vivre et mourir selon les préceptes pleinement efficaces, sans risques et compréhensibles que la médecine moderne a produit, c’est très bien. C’est votre droit.

Mais ne comptez pas sur moi pour vous suivre dans cette voie !

Voilà ce en quoi je crois : les toxines. Je crois qu’il y a des toxines partout et même si je ne peux pas exactement définir ce qu’elles sont ni d’où elles viennent, pas plus que je ne peux vraiment dire où elles se retrouvent dans mon corps et encore moins en quoi elles menacent ma santé, je sais qu’elles sont là. Et en tant que mère, vous pouvez être foutrement sûrs que je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour m’assurer que ces toxines imaginaires n’entrent pas dans le même plan physique d’incarnation de lumière que mes neufs superbes enfants.

Mon mari et moi pratiquons la pensée magique comme moyen de contraception et nous avons fait l’amour bien plus de neuf fois, qu’est ce qu’il vous faut comme preuve supplémentaire ?

Je crois que la plupart des maladies peuvent être soignées en mangeant de l’ail. Oui, même la scoliose. Ça a quelque-chose à voir avec l’équilibre acido-basique qui est rompu, et l’ail règle ce genre de problème. Et si on n’est pas sûr, il faut manger plus d’ail ! Je le mange cru, comme un quartier de pomme, entre seize et dix-sept gousses par jour. Et ma peau n’a jamais été aussi douce.

Chaque fois qu’on diagnostique un cancer à un ami, je m’assure qu’il soit bien au courant des bienfaits de la vitamine C et d’une attitude positive. J’ai perdu tellement d’ami à cause de ce cauchemar d’acidité qu’est la chimiothérapie… Ils sont encore en vie : c’est juste qu’on ne se parle plus. Merci beaucoup Big Pharma !

Et ne me lancez pas sur le sucre, ou le gluten, ni sur le mercure ou le fluor. Parce-que je peux vous garantir que je ne peux pas m’arrêter d’en parler !

Parlez-moi plutôt des vibrations thérapeutiques lorsqu’on chante tout et n’importe quoi en do majeur, ou de manger en fonction de votre groupe sanguin, de votre couleur de peau ou de celle de vos cheveux. Je pourrais parler des jours des bienfaits apportés par la peau de mandarine séchée.

Voilà les choses en lesquelles je crois, et c’est mon droit. Et c’est aussi ce en quoi mes enfants croient, parce-qu’ils le doivent.

Je ne m’attends pas à ce que vous compreniez tout ça, esclaves que vous êtes des grandes compagnies dominantes occidentales. Je ne vais pas vous forcer à partager mes croyances comme vous forcez mes enfants à se faire vacciner alors que tout ce qu’ils veulent innocemment c’est surmonter la rougeole, les oreillons ou la coqueluche de façon naturelle.

La cécité ce n’est pas si grave. Si mes enfants devaient devenir aveugles, au moins ils ne verraient pas tous ces regards plein de jugements venant d’ignorants qui voudraient que je les emmène voir un médecin !

Donc, si vous ne laissez pas mes enfants retourner à l’école lundi, je vais prendre un avocat et vous attaquer en justice à un point que vous ne comprendrez même pas ce qui vous arrive. Ce qui arrivera en fait sera la polio.

Hé, voilà une idée folle : et si on apprenait tous à vivre en harmonie avec tout le monde, même avec les micro-organismes virulents et potentiellement mortels avec lesquels nous partageons cette merveilleuse petite planète ? La vie est tellement magique, et nous n’honorons cette magie que lorsque nous souscrivons à la pensée magique.

Traduit de : I Know What’s Best For The Health of My Family, And It’s Magical Thinking

Publicités

7 commentaires sur “En tant que mère, je sais ce qui est bon pour ma famille !

  1. johnpcmanson
    5 septembre 2015

    Content de vous revoir après ces longues vacances. 😉

    La pensée magique est choisie parce qu’elle est simple, car elle dispense de réfléchir. La science, elle, incite à des efforts intellectuels, à une rigueur constante, c’est ce à quoi les étudiants en sciences ont été préparés et habitués. Réfléchir et douter est un gros travail, croire est de la paresse intellectuelle. Une mère de famille qui dit avoir été à la fac des sciences mais qui est adepte de la pensée magique ? C’est schizophrénique. C’est un non-sens. Avoir étudié les sciences mais être dépourvu d’esprit critique, c’est être dénué de discernement, être dénué d’intelligence… Cela s’appelle du gâchis. On ne doit choisir une méthode que parce qu’elle est efficace et fondée sur des faits réels, pas parce qu’elle rassure, qu’elle est facile… mais surtout fausse. Il semble que l’école n’enseigne pas à raisonner ni à observer ; ce sont pourtant des priorités aussi importantes que l’écriture, la lecture et le calcul.

    Dans une interview datée de 1971, le chanteur Jacques Brel avait dit mot pour mot ces termes : « La bêtise, c’est de la paresse. La bêtise, c’est un mec qui vit et qui se dit, ça me suffit. Je vis, je vais bien, ça suffit. C’est celui qui ne se botte pas le cul tous les matins en se disant, c’est pas assez, tu ne sais pas assez de choses, tu ne vois pas assez de choses. Une espèce de graisse autour du coeur et autour du cerveau ».

    Aimé par 1 personne

    • Maeelk
      5 septembre 2015

      Euh, on est bien d’accord que cet article est parodique hein John. ^_^

      Et merci pour le rappel de la citation !

      J'aime

      • johnpcmanson
        5 septembre 2015

        Un article parodique ? A première vue, on penserait que c’est authentique. Des gens ayant reçu une formation scientifique mais qui croient quand même à des foutaises relevant de la maladie mentale, des âneries énormes, ça existe, hélas. On se demande même comment et pourquoi cela peut exister.

        Voltaire savait cuisiner habilement ses textes pour pariodier la bêtise humaine sur un ton ironique afin de mieux la dénoncer auprès des lecteurs amusés. 🙂

        J'aime

        • Maeelk
          5 septembre 2015

          Reductress c’est un genre de Gorafi américain oui (et tout comme le Gorafi on se dit parfois que c’est tellement bête que ça pourrait bien être vrai).

          😉

          J'aime

  2. slv92
    5 septembre 2015

    je pense qu’il y a un juste milieu entre les deux. Perso, je suis pour la prévention et la phytotherapie…

    J'aime

  3. Angie Renaud
    9 septembre 2015
    • Maeelk
      9 septembre 2015

      Huhuhu
      Je connaissais déjà mais dans le genre mon comique préféré reste encore le roi du cru (Thierry C. pour ne pas lui faire de pub) et son sketch culte « Les arbres font repousser leurs branches et les êtres humains ne pourraient pas faire repousser leurs dents ?!?! ».

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 septembre 2015 par dans Débutant, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :