Associations Libres

"Faut pas croire tout ce qu'on voit sur le web" – Einstein

Complot lunaire : les réponses simples que vous attendez. Guy P. Harrison

Quelle est la meilleure théorie de la conspiration de tous les temps ? Laquelle est la plus ambitieuse dans ses buts, si outrancière dans sa structure qu’elle mérite la palme d’or ?

Désolé Reopen 9/11, bel effort mais vous n’aurez pas la dernière marche du podium. Pas plus que les chemtrails d’ailleurs, ni que les Illuminatis, l’Antéchrist et les pyramidiots divers et variés, qui eux aussi voient leurs attentes douchées puisque la théorie de la conspiration la plus barrée qui ait jamais germé dans un esprit humain est certainement celle concernant la Mission Apollo 11 et l’alunissage du 20 juillet 1969.

Cet article est une traduction de : The Greatest Conspiracy Theory of All Time

Celle-là est tellement ambitieuse et audacieuse que la Terre elle-même ne lui suffit pas.

Au cas où vous n’y auriez pas encore prêté attention, des millions de gens pourtant sobres et dotés de systèmes nerveux normaux situés partout dans le monde récusent le fait que les six alunissages des missions Apollo des années 1960 et 1970 aient été de vrais événements. Et des millions d’autres expriment des doutes significatifs sur le fait de savoir si oui ou non ils ont vraiment eu lieu.

Pour certains, ils ne méritent pas qu’on leur prêtent attention parce que c’est trop dingue. Je ne suis pas d’accord et cela pour deux raisons : tout d’abord, il est assez triste que ces « croyants » passent à coté de ce qui est certainement l’un des plus beaux achèvements de l’aventure humaine – ils sont humains eux aussi et devraient eux aussi ressentir l’émerveillement et la joie qui viennent avec le fait de se sentir une part de cette épopée.

Ensuite, la croyance dans le canular lunaire devrait être un sujet d’étude car il nous offre un exemple brillant de comment n’importe quoi peut-être cru lorsque les eaux intellectuelles sont troublées et que les gens échouent à protéger leurs pensées et leur dignité avec un bon esprit critique.

Faites une petite liste des événements historiques aussi importants que spectaculaires et il devient évident que les missions Apollo étaient uniques dans la façon dont elles ont été documentées. Il n’y avait pas de caméras lors de la bataille de Marathon, pas de journalistes de guerre lors de la Révolution Française et la conquête du bassin indo-européen par Gengis Khan n’a fait l’objet d’aucune conférence de presse. Pas plus qu’il n’y a eu la moindre couverture de la fabrication du premier outil en pierre, la majorité de la 2ème Guerre Mondiale s’est déroulée en dehors du champs des caméras.

Comparé à tout cela, toutes les étapes qu’a franchi la NASA dans son effort pour atteindre la Lune a été méticuleusement documenté du début à la fin. Cette tâche titanesque a laissé derrière elle des milliers et des milliers d’archives manuscrites et tapuscrites. Des objets, des matériaux tangibles, des missions lunaires sont actuellement exposés dans de nombreux musées tout autour du monde. Sans même parler de la Lune elle-même : les spationautes sont revenus avec plus de 380kg de roches lunaires qui ont été partagés entre chercheurs afin d’êtres étudiés dans de nombreux pays pendant des décennies. Et aucun de ces experts n’a jamais exprimé le moindre doute sur leur origine.

Franchir 384.000km d’espace froid et hostile a constitué un exploit qui dépassait sa propre époque, un moment incroyable d’intelligence et de courage. J’ai discuté de ce complot avec des croyants de plusieurs pays et j’ai pu constaté que les affirmations suivantes étaient les plus courantes. J’aurais quelques pistes de réfutations ici, gardez-les sous la main afin de pouvoir répondre rapidement et facilement chaque fois que quelqu’un vous affirmera que l’un des plus grands achèvement de l’Humanité ne fut qu’un film de studio réalisé à Hollywood.

Le gouvernement états-unien a déjà menti sur d’autres choses. Bien sûr que ça a déjà été le cas, et ça le sera encore. Cependant, pointer du doigt le fait qu’un gouvernement peut mentir ne prouve pas que ça a été le cas dans ce cas précis. Le Watergate ne prouve pas le Moongate.

L’absence d’étoiles dans les photographies. Les appareils photos étaient réglées à une certaine exposition afin de photographier correctement des spationautes bien éclairés portant des combinaisons blanches ainsi que le (très réfléchissant) module lunaire, pas la pâle lueur d’étoiles distantes se détachant sur un fond noir. Si les appareils avaient été réglés pour que les étoiles apparaissent, tout le reste aurait été surexposé.

Pas de cratère d’éjection en dessous du module lunaire. Afin d’alunir, le moteur de descente du module lunaire a été mis au ralenti puis arrêté avant le contact avec la surface lunaire. Si le moteur avait utilisé un bon pourcentage de la poussé qu’il était capable de développer, le module n’aurait jamais pu alunir.

Le drapeau bougeait. Le drapeau américain qui a été déployé sur une barre étendue horizontalement à partir du mât ne bougeait pas à cause du vent mais à cause des efforts faits pour le planter dans le sol lunaire.

Ils ont menti. Des centaines de milliers de membres du personnel et de sous-traitants de la NASA pourraient avoir menti, puis continué à mentir pendant des décennies… mais j’en doute. Ces dernières années, j’ai interrogé des dizaines d’ingénieurs, de membres des missions de contrôle et de spationautes, peut-être qu’ils m’ont tous menti… mais j’en doute. Trop de gens racontent la même histoire, arrivé à un certain point, bidonner un truc pareil paraîtrait presque facile comparé au défi que serait le fait de s’assurer que des milliers de conspirateurs continuent de mentir toutes ces années.

Les États-Unis ont menti car ils étaient déterminé à gagner une guerre de communication publique avec l’URSS. Et l’URSS aurait tout eu à gagner à démontrer une fraude aussi vaste, mais les soviétiques, tout aussi compétents en technologie spatiale à l’époque, savaient que l’alunissage était réel et l’ont reconnu sans difficulté.

La NASA avait les compétences pour tout bidonner. Peut-être que la NASA aurait pu produire des vidéos convaincantes tournées en studio et assez bonnes pour leurrer des non-experts. Mais pourquoi le faire tant de fois ? Il y a eu 9 missions Apollo vers la Lune, dont 6 ont aluni. Les équipages d’Apollo 16 et Aplollo 17 ont passé trois jours sur place.

Pourquoi ? Si tout cela n’était qu’une vaste blague, pourquoi avoir répété l’opération en multipliant les risques d’être percé à jour ? Pourquoi rendre nécessaire le fait pour tellement de spationautes et de personnels au sol de continuer à mentir et à tout cacher ? Si tout cela avait été un canular, est-ce que ça n’aurait pas été bien plus logique que la NASA n’en fasse qu’un seul, organise un joli défilé puis passe rapidement à autre chose ?

Comme toutes les théories du complot manquant de preuves, celui-ci repose principalement sur l’absence d’esprit critique. Ne laissez pas les croyances irrationnelles de ce genre vous squatter le crâne sans aucune résistance : forcez-les à gagner leur place à l’aide de preuves et d’argumentaires logiques.

Assurez-vous que vous comprenez et n’oubliez jamais à quel point l’esprit humain est vulnérable quand il s’agit de se faire avoir par les affirmations les plus improbables (et que c’est même une de ses principales caractéristiques). Personne n’est à l’abri de se faire avoir.

Il n’y a pas de honte à avoir de cette vulnérabilité, mais pas d’excuses non plus à se trouver lorsqu’on cède à la paresse et la passivité intellectuelle. Mettez de l’ordre dans votre jardin quand on vous propose une théorie de ce genre, ne restez pas coi.

Travaillez à démonter vos propres mauvaises conclusions et tendez une main secourable aux autres afin qu’ils fassent de même !

7 commentaires sur “Complot lunaire : les réponses simples que vous attendez. Guy P. Harrison

  1. Max Ou
    23 juillet 2016

    Bonne idée de traduire ce texte. Peut-on remplacer « un des plus beaux achèvements » par « une des plus belles réalisations »… ? Ça pique un peu… Cheers…

    J'aime

  2. Yann
    26 juillet 2016

    Sur le 11 septembre, il faut faire le tri entre les théories farflues et les vraies zones d’ombre :
    http://www.journaldemontreal.com/2016/07/15/un-rapport-du-congres-americain-etablit-des-liens-entre-larabie-saoudite-et-le-11-septembre

    J'aime

    • Maeelk
      26 juillet 2016

      Honnêtement, je n’ai pas lu le rapport mais venant du Journal de Montréal je prendrais l’information avec des pincettes (cf la découverte de la cité maya par un ado de 15 ans, annoncé sans aucun recul critique…).

      Pas tellement sur l’implication de l’Arabie Saoudite (qui ne serait pas vraiment une grosse surprise à mon sens) mais sur l’interprétation qui est faite du rapport.

      Mais bon, je n’ai ni lu le rapport ni l’envie de me le farcir du coup…

      J'aime

  3. kalimer00
    10 août 2016

    D’ailleurs à propos de la Lune, la NASA a posté récemment un méga compte Flicker de plus de 8400 photos des missions Apollo :

    http://blog.flickr.net/en/2015/10/02/high-res-photos-from-nasa-moon-missions-added-to-flickr/

    Le lien direct vers le compte ici : https://www.flickr.com/photos/projectapolloarchive/albums/with/72157658592613769
    il semblerait même que maintenant c’est plus de 14.000 clichés

    ça doit quand même être un sacré boulot de truquer 14.000 photos

    J'aime

    • Pascal Xavier
      22 août 2018

      Mais ça fait longtemps que la NASA a mis en ligne les photos des missions, elle se trouvaient dans le « Apollo Lunar Surface Journal » accessible sur Google.
      Vous semblez découvrir ces photos, mais moi cela fait longtemps que je les ai regardées et étudiées.

      J'aime

  4. Pascal Xavier
    22 août 2018

    Le nombre d’anomalies dans le projet Apollo est tout simplement stupéfiant.
    Sur des vidéos on voit la vitesse orbitale du module de commande changer de manière anormale (car, après que le module lunaire se soit séparé du module de commande, il ne part pas immédiatement vers le sol lunaire, mais commence d’abord à orbiter la lune en compagnie du module de commande, pendant une demie orbite environ), ce qui est impossible.
    L’attitude du module de commande n’est même pas correcte, car on le voit le nez en l’air, alors que, lorsqu’un satellite orbite une planète, il s’oriente de telle manière que son centre de masse et son centre géomètrique soient alignés, et que le centre de masse soit en dessous du centre géomètrique, ce qui veut dire que le module de commande devrait être orienté dans l’autre sens lorsqu’il orbite la lune, avec le nez en bas.
    Ensuite on voit le module lunaire faire des rotations brutales dans la descente motorisée, alors qu’il devrait tourner lentement et régulièrement.
    Dans la remontée du module lunaire dans Apollo 17, on ne voit pas la plume du moteur de remontée, ce qui est un fait mineur comparé avec le fait que le module lunaire fait un retournement brutal au haut de la remontée, alors qu’il devrait tourner lentement et régulièrement.
    De plus on le voit faire un fort mouvement sinusoïdal à la fin de la vidéo parce que le réservoir d’oxydant était plus lourd que celui de carburant, ce qui avait conduit à donner une structure asymétrique au module de remontée; seulement, quand les réservoirs se vidaient, le centre de gravité se déplaçait sur la droite; comme le moteur de remontée n’était pas articulé, contrairement au moteur de descente, il ne pouvait pas être pivoté pour refaire l’alignement avec le centre de gravité, ce qui faisait apparaître un couple de désalignement qui ne pouvait être corrigé qu’avec les réacteurs latéraux; seulement la poussée de ces réacteurs ne pouvait pas être ajustée, ils fonctionnaient en tout ou rien, ce qui veut dire qu’ils ne pouvaient founir un contre-couple équivalent au couple de désalignement, ce qui générait un mouvement de balancement du module; plus les réservoirs se vidaient, plus le centre de gravité se déplaçait, plus le couple de désalignement augmentait, et comme les réacteurs latéraux ne pouvaient compenser le couple de désalignement plus vite, plus l’amplitude du mouvement de balancement augmentait.
    A la fin de la vidéo de la remontée d’Apolo 17, ce mouvement de balancement est déjà important, alors que la vidéo ne dure qu’une demie minute; la remontée motorisée dure sept minutes et demie, alors on peut se demander ce que sera l’amplitude du mouvement de balancement d’ici la fin de la remontée motorisée.
    De plus, en regardant l’interface de commande des réacteurs latéraux dans le manuel technique du module lunaire, je me suis aperçu que chaque commande activait deux réacteurs directement opposés l’un à l’autre.
    Au lieu d’envoyer directement les commandes sur un fil, les ingénieurx modulaient une porteuse avec celles-ci, envoyaient cette porteuse sur un fil, et la démodulaient à l’autre bout du fil; mais on n’a pas besoin de faire cela lorsqu’on envoie la commande à travers un fil, seulement si on veut l’envoyer dans l’air vers un drone.
    Et ce n’est qu’un tout petit échantillon des anomalies, je pourrais passer des heures à les énumérer.

    J'aime

  5. Pingback: Opération Lune | Pearltrees

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 juillet 2016 par dans Débutant, et est taguée , .
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :