Associations Libres

"Faut pas croire tout ce qu'on voit sur le web" – Einstein

La croisière s’allume : en immersion chez les conspirationnistes (jour un) – Colin McRoberts

Les études d’anthropologie se font souvent « en immersion », le chercheur allant à la rencontre des peuples étudiés, vivant comme et avec eux. C’est ce qu’a fait Colin McRoberts en participant à une « croisière de la conspiration » après avoir réalisé un crowfunding afin de financer son billet à bord.

Il a ensuite publié au jour le jour son journal de bord sur le blog de sa compagne Violent Metaphor.

Le style de l’auteur étant plein de blagues intraduisibles sur la marine, la pêche et la mer, la traduction peut parfois sembler laborieuse et le lecteur est prié de bien vouloir ne pas trop se formaliser.

Un des aspects intéressant à noter et que la société américaine étant relativement judiciarisée, on voit des pseudo-avocats parmi les conférenciers, ce qui montre bien une fois de plus que les pseudo-sciences peuvent apparaître partout où se situe l’intérêt du public.

Ps : il manque quelques passages relatifs aux demandes faites par l’auteur aux lecteurs de bien vouloir s’auto-modérer dans les commentaires, ces derniers n’étant pas traduits ici ces passages étaient peu pertinents.

Cet article est une traduction de A skeptic on the Conspira-Sea Cruise: Day 1


Si vous n’êtes pas familier avec le Conspiracy Cruise, les organisateurs ont toujours leur page promotionnelle ici. Je suis sûr qu’ils vont finir par la retirer cependant, donc pour des d’archives, vous pouvez aller voir sur ma page GoFundMe ou sur notre pré-couverture de la chose sur Violent Metaphor.

Et avant d’aller plus loin, MERCI à tous les supporters GoFundMe ! Votre intérêt pour la culture des conspirationnistes n’a pas seulement rendu ce voyage possible, il est aussi une inspiration comme je continue à faire de lents mais certains progrès pour mon livre à propos de la dissémination et du débat – à propos NDT – des idées irrationnelles.

Le séminaire se tient sur le Ruby Princess, qui est globalement un centre commercial flottant et un hôtel. Je n’ai jamais été sur un bateau de croisière avant donc je n’étais pas vraiment préparé pour bien me rendre compte d’à quel point c’est immense. Mon taxi Uber est passé à côté du vaisseau de combat Iowa sur la route du terminal et aussi gigantesque que cette forteresse flottante soit, le bateau de croisière m’a semblé être deux ou trois fois plus grand. Nous ne sommes pas les seuls passagers du bateau bien sûr, juste une goutte dans les seau géant des touristes. Nous avons des badges nominatifs « ConspiraSea Cruise » et des cordons, et j’ai eu droit à quelques regards de travers dans l’ascenseur.

Après que nous ayons embarqué hier, le premier événement fut une session de présentation où tous les orateurs ont dit bonjour et ont introduit brièvement ce sur quoi aller porter leurs conférences. Je pense qu’il est approprié pour ce premier rapport de faire de même et de présenter nos personnages. Tout le monde a fait un discours de dix minutes, plus ou moins, donc ce qui suit n’est qu’un petit échantillon de leurs idées. J’ai fait ça vite donc il y a peut-être quelques détails erronés mais nous rencontrerons à nouveau chacune de ces personnes pour des sessions plus détaillées.

Sean David Moton : un « spécialiste dans droit autodidacte » (je suis quasi-sur qu’il a dit « dans droit» et pas « en droit » et la distinction semblait importante à ses yeux) avec des liens étroits avec Art Bell. Déclare qu’il « a eu maille à partir » et a gagné contre l’IRS (le Fisc des États-Unis NDT), le SEC (le gendarme de la Bourse), l’état et le gouvernement fédéral. Je suis sceptique des gens qui disent avoir gagné des procès mais ne peuvent rien fournir pour vous le prouver ; nous verrons si il le peut ou non j’espère. Durant la présentation de Sherri Tenpenny, un peu plus tard, il l’a interrompue pour rappeler brièvement à quel point Sesame Street (une série pour enfant NDT) est pernicieuse d’avoir un personnage autiste, parce que ça normalise l’autisme. Il a également déclaré que ses enfants son sa propriété au point qu’il avait (ou aurait pu avoir ?) un droit commercial dessus pour refuser les vaccinations obligatoires. J’espère que j’aurais l’occasion d’en entendre plus là-dessus plus tard. Parceque vous savez, en tant que spécialiste en droit, je suis plutôt confiant dans le fait que, non, vous ne possédez pas vos enfants et, non, vous ne pouvez pas avoir de réelle prérogative commerciale sur eux. Les enfants sont des êtres humains et ne peuvent pas être possédés.

Helen Sewel : une astrologue, pas tellement plus à dire sur elle, l’astrologie ça n’est pas tellement mon truc. Je peux dire que le matin suivant, lorsqu’un des orateurs a eu un problème technique, quelqu’un dans le public a crié une explication astrologique pour le plantage de PowerPoint – quelque-chose à propos de la nouvelle Lune, peut-être ? Une autre femme a répliqué « Non, les étoiles ne nous contrôlent pas, c’est nous qui contrôlons les étoiles ». Ils n’en sont pas venus aux mains.

Andy Thomas : agroglyphe. Encore quelqu’un sur qui je ne connais pas grand-chose, mais je crois l’avoir entendu sur The Unexplained avec Howard Hughes. Et c’est un super podcast si vous vous intéressez à la culture des théories de la conspiration. Un genre de version raffiné, British, de Coast to Coast.

Sherri Lane et Leonard Horowitz : wow. Je n’avais jamais entendu parler de ces deux-là avant cette semaine. J’écrirais plus sur eux plus tard, puisqu’ils étaient les derniers orateurs aujourd’hui. Il suffit de dire qu’ils expliquaient qu’ils allaient montrer comment la pieuvre de Spectre (le logo de l’organisation criminelle de James Bond) était derrière une « opposition contrôlée », ou la cooptation de théories de la conspiration par de puissants intérêts pour supprimer les théories de la conspiration. Et ils expliquaient que la fréquence de 528Hz est le remède à tous nos maux, pour des raisons quantiques et/ou acoustiques. Et qu’il y a neuf fréquences créatrices essentielles à partir desquelles l’Univers est construit. Et que les attaques de Paris avaient été mises en scène (même si ils croient vraiment que des gens ont été tués, ce qui n’est pas le cas de tous les théoriciens de la conspiration). Un duo de très haute énergie, à toutes les fréquences. Le lendemain, comme nous le verrons bientôt, ils se sont payé certains de leurs ennemis personnels du monde de la santé alternative. Ce n’est pas parce que vous êtes parano aussi qu’ils ne sont pas là pour vous avoir.

Laura Eisenhower : une « alchimiste globale » et l’arrière petite-fille du président Eisenhower. Et c’est la dernière fois que je le mentionne car ça n’a aucune utilité, même si ils ont pris soin de la présenter comme telle. C’est aussi une oratrice très énergique, mais je ne pourrais pas vraiment vous dire dire ce qu’elle essayer de présenter. Son idéologie implique des ADN à 12 brins, une matrice spatio-temporelle à 15 dimensions, des ET qui coopèrent avec le gouvernement, des ET qui ne coopèrent pas avec le gouvernement, de nombreuses portes des étoiles, et bien bien bien plus encore. Ces présentations ne duraient pas beaucoup plus de 5mn donc elle a vraiment condensé. Et tandis qu’elle déroulait le fil, rien de tout ça ne semblait avoir de sens pour moi. J’espère pouvoir lui poser des questions plus tard – notamment une « comment savez-vous ? ».

Andy Wakefield : inutile de le présenter, il l’a à peine fait lui-même. Nos hôtes l’ont décrit comme un documentariste et un producteur de film et il a fait de même lors de sa grande conférence de ce matin. Il a mentionné dans son introduction de dimanche (et à nouveau ce matin) qu’une étude du MIT montrait qu’un enfant sur deux serait autiste d’ici quelques décennies, ce dont je pense fortement qu’il s’agit d’une extrapolation linéaire du genre qu’aucune personne instruite ne prendrait au sérieux (je fais une pompe le lundi, deux le mardi, quatre le mercredi, huit le jeudi, etc. Est-ce que je vais faire des centaines de pompes d’ici la semaine prochaine ? Non, et un enfant sur deux ne va pas naître autiste).

Winston Shrout : un autre autodidacte en droit. Je connais bien plus le droit que les autres sujets discutés ici – je suis licencié en droit d’Harvard et je résolvais des litiges commerciaux complexes avant de me lancer dans le consuting – donc je peux dire assez fermement que cet homme n’a aucune idée de ce dont nous parlons. Il s’est construit un monde fantasmé bizarre où il est un génie du droit, mais n’a en quelques sortes jamais réussi à gagner un grand procès pour le prouver. L’écouter parler m’attristait car les gens qui croient à ses effets de manche peuvent vraiment se faire du tort en faisant des choses stupides et/ou illégales plutôt que de vraiment régler leurs problèmes. Plus là-dessus quand on étudiera sa présentation ! Pour le moment, disons simplement que la propre description qu’il donne de lui-même explique pourquoi ses idées sont si dingues : il déclare agir depuis le haut du plan de la 5ème dimension et que parfois il atteint même le bas du plan de la 6ème dimension donc il est difficile pour nous de le suivre à partir de la 3ème dimension. Il a expliqué quelques fois qu’il n’avait jamais travaillé dans cette dimension avant sa vie actuelle et semblait être un peu ailleurs. Merci de ramper avec nous je suppose ? Winston Shrout, encore un avant-goût de lundi.

Sherri Tenpenny : encore une anti-vacciniste célèbre. Elle n’en a pas beaucoup dit sur elle-même et je n’ai pas assisté à sa conférence d’aujourd’hui. Elle en donnera une autre plus tard dans la semaine cependant.

Jerry Korn : un sourcier et expert en élimination des énergies négatives. Il a fait une habile démonstration de l’effet idéomoteur en « sourçant » les énergies entre deux personnes. Je ne suis pas certain que j’irais en voir plus sur lui, les sourciers sont une irrationnalité intéressante mais il y a bien plus à voir ici.

Michael Badnarik : un des plus gros poissons à bord, et un ancien candidat libertarien à la présidence. Il n’a pas dit grand-chose lors de sa présentation cependant et je n’ai pas eu la moindre chance de voir sa conférence plus tard.

Nick Begich : HAARP et contrôle mental. Tout comme Badnarick, il a donné une courte introduction et est parti pour le reste de sa présentation, à laquelle je n’ai pas pu assister. Avec de la chance je pourrais me rattraper plus tard.

Jeffrey Smith : les OGM causent le cancer et l’autisme et la stérilité et les intestins poreux et les esprits troublés et l’arthrite et toutes les maladies du monde. J’ai pu assister à sa conférence, donc vous en saurez plus bientôt.

Danion Brinkley : je n’avais jamais entendu parler de lui, mais il avait un foutu teaser pour ses conférences : « l’idée que vous allez mourir est une conspiration ».

Donc voilà ce que donnait la présentation. Depuis, j’ai entendu Wakefield, Smith, Shrout et le duo Horowitz/Kane pour leurs premières sessions, j’en enverrais une description demain puisqu’il est presque 3h du matin et il faut que je dorme un peu avant de retrouver la 5ème dimension et la deuxième présentation de Mr Shrout.

La seule autre chose notable qui soit arrivée dimanche et aujourd’hui et qui va continuer à arriver tous les jours, ce sont les repas. Normalement, j’adore manger seul. Je voyage énormément pour le travail et je prends vraiment du plaisir à manger en compagnie d’un bon bouquin (même si ils sont tout de même moins plaisant que les rares que je prends à la maison avec ma femme). Mais le but de cette semaine, au moins pour moi, est de rencontrer et de discuter et tenter de comprendre les gens avec qui je suis. Un repas en commun est un moyen fantastique pour ça et les moments les plus pleins d’enseignements pour le moment.

Mais je ne détaillerais pas trop les repas, ni les rencontres personnelles. Les orateurs s’adressent à une audience et il veulent que leur voix porte fort et loin. Les discussions lors des repas sont personnelles et je respecterais l’intimité de ces courtes, mais importantes conversations. Il suffit de dire pour le moment que même si quelques personnes étaient sur la défensive lorsque j’ai mentionné être sceptique, la plupart des gens n’en a pas pris ombrage et que tout le monde est resté très ouvert et amical.

Et c’est important car comme nous le verrons dans le prochain post, cette réunion révèle un fossé monstrueux entre les idées présentées et le vrai monde du dehors. Les relations personnelles et un sens aiguë de la communauté sont nos meilleures chances de combler ce fossé. Et ce que j’apprends ici est que cela est possible même lorsque les gens impliqués sont en profond désaccord à propos de ce qui compte, comme la vie, la santé ou la liberté.


La croisière s’allume : inverser la polarité constitutionnelle pour rétablir le flux des fidéicommissaires (jour deux)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 février 2016 par dans Débutant, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :