Associations Libres

"Faut pas croire tout ce qu'on voit sur le web" – Einstein

Is Monsanto Evil ? Partie 1 – Histoire de l’entreprise

J’avais l’habitude de croire que Monsanto était malfaisante.

Sérieusement. Je n’avais jamais été impressionné par les divagations des hystériques anti-OGM ; ils sont aussi mal informés et anti-science que les anti-vaccins. Mais j’accrochais quand même à la propagande style « Monsanto c’est le maaaaal ». De fait, je voulais bloguer à propos de combien Monsanto est malfaisante. Mais, parce-que j’aime approfondir les choses et citer mes sources dans mes posts de blog, j’ai commencé à faire des recherches sur l’histoire de cette compagnie.

Et j’ai appris que Monsanto n’est pas du tout la compagnie que j’imaginais.

Tout d’abord, je pensais qu’elle était énorme. Elle ne l’est pas. Comparée à d’autres, elle n’est en fait pas si grosse ! Elle est à peu près de la même taille que Whole Food (une chaine de magasin bio NDT). Elle est plus petite que Starbucks et The Gap. Elle est bien plus petite qu’UPS et 7-11 (une chaine de magasins franchisés de proximité NDT). (1)

Ensuite, j’ai lu l’histoire de l’entreprise et appris que les gens qui parlent de choses comme comment Monsanto a fabriqué l’Agent Orange font preuve d’ignorance à propos d’un fait dont j’étais moi-même ignorant alors : il y a 2 Monsanto.

Le premier Monsanto était Monsanto Chemicals, une entreprise qui fabriquait des additifs alimentaires, des produits chimiques industriels et des plastiques. Ce Monsanto n’existe plus. Vers la fin des années 90, il a développé le médicament Celebrex (médicament contre l’arthrose NDT) .(2) Pfizer a racheté ce Monsanto en 2003. (3)

L’autre Monsanto est Monsanto, l’entreprise de semences. En 1996, Monsanto (l’entreprise de chimie) a acheté une entreprise agricole. En 2002, quand Pfizer a racheté Monsanto (la boîte de chimie), ils n’étaient pas intéressés par l’agrobusiness, donc ils ont créé la compagnie agricole Monsanto (les semenciers). (4)(5) Monsanto (les semenciers) était distincte de Monsanto (les chimistes) avec son propre règlement, un conseil de direction différent et une administration différente de Monsanto (chimie). Monsanto (semences) a gardé le nom car ils ont pensé qu’il serait trop cher de le changer. Changer le nom, ont-ils estimé, aurait coûté $40 000 000. (6)

Je parie qu’ils regrettent leur décision maintenant.

Est ce que Monsanto (chimie) était malfaisante ? Ils étaient certainement impitoyables. Beaucoup de chose dont on les accuses ne sont, cependant, pas nécessairement vraies – au moins pas de la façon dont les gens racontent qu’elles le sont. Par exemple, le truc de l’Agent Orange. L’AO n’a pas été inventé par Monsanto (7). Il a été inventé par la Défense. Le premier fabricant n’était pas Monsanto. C’était Dow Chemical.(8) Quand n’a plus pu le fabriquer assez vite, le gouvernement s’est tourné vers d’autres fournisseurs, comme Hercules, la Diamond Shamrock Corporation, Uniroyal (les fabricants de pneu) Thompson Chemical Company et, oui, Monsanto (chimie). (9) Mais étrangement, seul Monsanto est montré du doigt pour ça, on ne voit jamais de gens boycottant les pneus Uniroyal à cause de l’AO ! Ca m’a semblé bizarre donc j’ai continué à chercher.

Monsanto (chimie) n’était que peu intéressée par l’agrobusiness. Monsanto (chimie) a développé l’herbicide glyphosate en 1970. (10) Le brevet sur le glyphosate a expiré en 2000, 2 ans avant que Pfizer rachète Monsanto (chimie). (11) Pfizer n’était pas intéressé par la fabrication d’herbicide, donc Monsanto (semences) a conservé le business du glyphosate. Ils en font encore mais ce ne sont pas de gros fabricants – comme le brevet a expiré, la plupart des fabricants sont en Chine de nos jours. (12)

Bon, et à propos de Monsanto (semences) ? Je continue à voir des tonnes d’histoires sur comment ils sont malfaisants, mais quand j’essaye de valider ces histoires, elles tendent à se révéler fausses.

Beaucoup de gens craignent les OGM, pour la même raison que beaucoup craignent les vaccins – il y a pas mal d’infos fausses là-dedans. Certaines (comme « les OGM ne sont pas testés » ou « les OGM causent le cancer ») sont manifestement fausses. Mais cette discussion ne relève pas de ce texte.

Monsanto tire une bonne part de sa mauvaise réputation de ce qu’ils font des OGM et que les gens ont peur des OGM. Beaucoup d’autres entreprises font aussi des OGM, mais Monsanto est particulièrement stigmatisée, même si ce n’est pas la plus grosse des entreprises dans le business des OGM, Syngenta par exemple est plus grosse. (13)(14)

Beaucoup de gens n’aiment pas que Monsanto brevette des semences. C’est tout simplement de l’ignorance. Tous les entreprises de semences, y compris des compagnies de semences bio, le font. Une graine n’a pas besoin d’être OGM pour être brevetée. (15) Les premières semences brevetées l’ont été dans les années 1800, bien avant que les OGM n’existent. (16)

Beaucoup de gens n’aiment pas que les agriculteurs ne soient pas autorisés à replanter des semences des cultures OGM. Et bien, les agriculteurs ne doivent pas non plus resemer les graines brevetées bio ou conventionnelles. Ni celles des hybrides (les graines issues des cultures hybrides n’ont pas tendance à exprimer les traits désirés de manière fiable). (17)(18) Mais j’ai grandi dans une ville agricole et je n’ai jamais rencontré de paysan qui veuille resemer ses propres graines. C’est mauvais pour les affaires. Les semences sont une des part les moins coûteuses de l’agriculture. (19) Les agriculteurs qui gardent des graines doivent les sécher, les traiter et les stocker. Ceux qui achètent des semences ont la garantie que les grains vont germer, si ce n’est pas le cas, les semenciers les indemniseront !

Des gens disent que Monsanto est malfaisant car ils font des procès à des agriculteurs à cause de contaminations accidentelles de leurs champs. J’ai cherche, mais je n’ai trouvé aucun cas similaire. J’ai trouvé des affaires où des agriculteurs ont dénié avoir volé des graines et prétendaient que ce devait être une contamination, mais dans tous ces cas, le jury ou le tribunal ont découvert qu’ils mentaient. (20)(21) (Si quelqu’un inspecte votre champ et que 98% des plants qui poussent dessus sont issus d’une variété brevetée, ce n’est pas une contamination accidentelle).

Et certaines des affirmations que je continuais à lire à propos de la malfaisance de Monsanto sont justes… bizarres. Comme un site web que j’ai trouvé qui dit que les graines recouvertes de néonicotinoïdes de Monsanto tuent les abeilles. Et bien, je veux dire, oui, les néonicotinoïdes peuvent être dangereux pour les abeilles mais… euh…

… cette technologie a été développée par Bayer (22), pas Monsanto ! Bayer est une entreprise complètement différente qui est en compétition avec Monsanto.

Ou l’idée que Monsanto contrôle les réserves de nouriture mondiale (je suis sur qu’ils adoreraient), mais ils ne contrôlent jamais plus de 35% du marché quel que soit le produit qu’ils vendent. (23) Ou que Monsanto a payé tous les scientifiques du monde pour les engager dans une vaste conspiration pour dire que les OGM sont sûrs alors qu’ils ne le sont pas. Regardez, Exxon Mobil est énorme comparé à Monsanto et avec leurs énormes tas d’argent, ils ne peuvent pas payer tous les scientifiques du monde pour dire que le réchauffement global n’existe pas ! Si Exxon Mobil ne peut pas se payer les scientifiques, comment le pourrait une entreprise qui est plus petite que Starbucks ?

Donc, après avoir regardé, j’ai été forcé de changer d’avis et de conclure que onsanto (semences) n’est pas particulièrement malfaisante, au moins pas d’une façon différente de celle des autres entreprises. ConAgra semble en fait plus malfaisante, si vous cherchez des entreprises de biotechnologies. Monsanto (chimie) avait l’air plus malfaisante et il est peut être approprié qu’elle ait été rachetée par pfizer, qui est certainement malfaisante ! Mais Monsanto (semences) ? Pas tant que ça.

[1] Source for this chart: Public annual reports for all the companies listed, 2013.
[2]
Monsanto, Pfizer celebrate Celebrex – St. Louis Business Journal
[3]
Pfizer: One of the world’s premier biopharmaceutical companies
[4]
Crops, Shmops. Pharmacia Spins Off Monsanto
[5]
Monsanto-Related Matters for Pfizer (PFE)
[6]
Why the Climate Corporation Sold Itself to Monsanto – The New Yorker
[7]Zierler, David,
The Invention of Ecocide: Agent Orange, Vietnam, and the Scientists Who Changed the Way We Think About the Vietnam War (2011)
[8]
Vietnam Women’s Union Speaks Out Over Dow Chemical Sponsorship of Olympics
[9]
Agent Orange
[10]
John E. Franz
[11]
US Patent Expiry of Roundup Creates Uncertainty in Glyphosates
[12]
Research and Markets: Research Report on Global and China Glyphosate Industry, 2013-2017
[13]
Genetic Engineering Companies
[14]Syngenta:
Key Facts
[15]Understanding Utility Patents and Plant Variety Protection
Page on johnnyseeds.com (Note: Link is PDF)
[16]
Bioethics and Patent Law: The Relaxin Case
[17]
Modern hybrid corn seed generally can’t be saved
[18]
You Bet Your Garden
[19]Costs of commercial production of corn:
Page on iastate.edu (note: link is PDF)
[20]
Monsanto Canada Inc. v. Schmeiser
[21] BOWMAN v. MONSANTO CO. ET AL
Page on supremecourt.gov (note: link is PDF)
[22]
Bayer: 150 Years Old And Still Inventing
[23] Monsanto: International Seeds Of Growth
Page on seekingalpha.com (note: link requires free registration)

Traduction du texte de Franklin Veaux sur Quora.com

Advertisements

24 commentaires sur “Is Monsanto Evil ? Partie 1 – Histoire de l’entreprise

  1. Trililou
    22 mai 2015

    La désinformation par le manque d’argumentation.. Bel exemple :p
    Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agent_orange
    « L’agent orange, nom donné par les médias à l’herbicide orange, produit pour le département de la Défense des États-Unis par Monsanto et Dow Chemical »
    -Je pense qu Monsanto ne vient en aucun cas dans l’ordre avec lesquels vous citez
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Agent_orange <-pour qui cherche des infos un poil plus neutre

    Bref.. je ne vais pas reprendre point par point votre argumentaire qui se contente d'arrondir les angles et de dire non monsanto n'a pas déveloper ceci, c'est eux..
    Monsanto reste ce quel est, une entreprise en constant appât du gain cherchant à devenir incontournable en utilisant la même technique que Microsoft; quasi-monopol + gros bourbier ou ils sont seuls à pouvoir s'y retrouver..
    Info: malgré tout vos chiffre avancé, monsanto = 90% de part de marché

    Pas étonnant de voir une entreprise BIO dans les alentours niveau chiffre d'affaire étant donné que les riches s'en paye a gogo du BIO..

    J'aime

  2. Trililou
    22 mai 2015

    En 2001, 3 600 habitants de la ville d’Anniston, en Alabama, attaquent Monsanto pour une contamination aux PCB. Selon un rapport déclassifié de l’Agence de protection de l’environnement des Etats-Unis (EPA), Monsanto a déversé pendant près de quarante ans des milliers de tonnes de déchets contaminés dans un ruisseau et une décharge à ciel ouvert, au cœur du quartier noir de la ville.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/16/monsanto-un-demi-siecle-de-scandales-sanitaires_1643081_3244.html#XfxghgmksAu5mVFM.99

    J'aime

    • Maeelk
      22 mai 2015

      Euh, ce billet n’a pas pour but de démontrer que Monsanto est une association caritatire non plus hein. ^^

      Je pense que vous vous méprenez, le but est simplement de réfuter quelques idées reçues couramment répandues.

      J'aime

      • Trililou
        22 mai 2015

        A bon .. Je pensait plutôt à une page étant sur le web pour duper les indécis 😉

        J'aime

  3. Plasmodioum
    22 mai 2015

    Amha la page a pour but de faire du fact checking. C’est très louable.

    Il n’y a rien de pire que de défendre une cause que l’on pense bonne avec de mauvais arguments.

    Fort de ces informations, vous pouvez toujours critiquer Monsanto, mais vous pouvez le faire en évitant les mythes grossiers qui discréditent votre position.

    Concernant le monopole, il est malheureux de constater qu’il est largement le fait des lobby anti-science qui ont fait imposer une réglementation tellement drastique que seules les multinationales peuvent prendre en charge les épreuves de conformité, ce qui exclut de facto la possibilité d’émergence sérieuse du secteur public et des startups dans le domaine.

    http://www.nature.com/nbt/journal/v25/n5/full/nbt0507-509.html

    Les réglementations extrêmement sévères, ce n’est pas un mal en soi, c’est grosso modo le cas aussi dans le secteur pharmaceutique, et je suis bien content qu’on limite au maximum la possibilité pour les apothicaires du dimanche de prétendre fabriquer des médicaments efficaces et sûrs (notez qu’il y en a encore beaucoup trop). Mais une fois qu’elles sont là, et qu’elles imposent des normes extrêmement couteuses, alors on ne peut plus se plaindre qu’un monopole finisse par émerger.

    Ou bien on a des contraintes réglementaires extrêmement strictes et donc couteuses, et dès lors, seules de très grosses entreprises peuvent les financer, ou bien il n’y a pas de contrainte, n’importe qui peut faire n’importe quoi, et le monopole est entravé.

    J'aime

    • Trililou
      24 mai 2015

      Mais bien sur, l’anarchie du fais comme tu veux pour qu ça se passe mieux… Monsanto n’a plus de freins aux Etats-Unis, donc dans le monde pour les années qui viennent. De ce que j’ai compris, ils sont au bénéfice d’un « décret » qui leur permet de faire tout comme il veulent.

      Déjà au point ridicule ou on en est dans l’élevage industriel. Exemple: Le maïs ne peut être l’aliment principal du bétail, cela provoque des problème de digestion qui nécessite des antibiotiques. Et ce genre d’incohérence s’impose partout !! .. Quelques entreprises s’empare du marché, obtiennent une immunité politique.. Va savoir pourquoi..

      Et maintenant Monsanto qui peux se permettre de produire pour les masses sans plus aucuns contrôle étatique..

      Le seul pays qui a consulté ses citoyens est à ma connaissance la Suisse, et un moratoire est en place actuellement

      Je tiens le pari que Bill Gates, gros actionnaire de Monsanto, évite de manger OGM, comme la plupart des gens aisé(et un minimum censé)..

      J'aime

      • Maeelk
        24 mai 2015

        Ils ne font pas « ce qu’ils veulent », le « Monsanto Protection Act » (le nom qu’on a donné à ce projet de loi) est juste une loi qui explique en substance qu’un tribunal n’a pas la compétence pour remettre en cause les études ayant conduit à l’autorisation de mise sur le marché d’une semence.

        Le but est de permettre aux agriculteurs de récolter leur production si un tribunal interdit une semence en cours d’année.

        De plus la loi était temporaire et je crois qu’elle n’a pas été reconduite (à vérifier).

        La discussion sur Bill Gates et votre réflexion sur les antibiotiques n’ont rien à faire ici (personne ne sait ce qu’il mange et ça n’a aucun rapport).

        J'aime

      • Plasmodioum
        24 mai 2015

        Trililou je pense que vos raisonnements gagneraient beaucoup en qualité si au lieu d’assertions gratuites et de déplacement des goals vous vous concentriez sur un point débattu à fond et systématiquement étayé par des sources solides et consultables.

        Sans quoi, aucun interlocuteur crédible ne voudra discuter avec vous très longtemps.

        J'aime

  4. Plasmodioum
    22 mai 2015

    (@Trililou, bien entendu)

    J'aime

  5. Pingback: Non, Monsanto ne va pas être jugé pour crimes contre l’humanité. | Associations Libres

  6. charles
    13 mars 2016

    Votre historique de Monsanto est tendancieusement écrit :
    « Le premier Monsanto était Monsanto Chemicals, une entreprise qui fabriquait des additifs alimentaires, des produits chimiques industriels et des plastiques. Ce Monsanto n’existe plus. Vers la fin des années 90, il a développé le médicament Celebrex (médicament contre l’arthrose NDT) .(2) Pfizer a racheté ce Monsanto en 2003. (3)
    L’autre Monsanto est Monsanto, l’entreprise de semences. En 1996, Monsanto (l’entreprise de chimie) a acheté une entreprise agricole. En 2002, quand Pfizer a racheté Monsanto (la boîte de chimie), ils n’étaient pas intéressés par l’agrobusiness, donc ils ont créé la compagnie agricole Monsanto (les semenciers). (4)(5) Monsanto (les semenciers) était distincte de Monsanto (les chimistes) avec son propre règlement, un conseil de direction différent et une administration différente de Monsanto (chimie). Monsanto (semences) a gardé le nom car ils ont pensé qu’il serait trop cher de le changer. Changer le nom, ont-ils estimé, aurait coûté $40 000 000. (6) »

    Le lecteur naïf comprendra à la lecture que les activités agricoles de Monsanto débutent en 1996, et que dès 2002, lors de la scission avec Pharmacia, l’histoire neuve de Monsanto la Gentille commence. Sauf que si on regarde l’historique réel (voir Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Monsanto et le site de Monsanto http://www.monsanto.com/global/fr/qui-sommes-nous/pages/l-histoire-de-monsanto.aspx), on voit que :
    1- Les activités agricoles de Monsanto débutent bien avant 1996. En 1945, Monsanto débute la production d’herbicides et d’insecticides, La Division Agriculture de Monsanto est créée en 1960, le Roundup est lancé en 1974, la première modification génétique sur une cellule de plante est opérée en 1982, les premiers PGM sont créés en 1983, etc etc…
    2- c’est dans les années 90 que le désengagement progressif de l’activité chimie se produit, pour des raisons purement stratégiques (vente de la division produits chimiques industriels et fibres en 1997).
    3 – Pfizer n’a pas racheté la boite de chimie, mais a fusionné (et non racheté) en 2003 (et non 2002) avec Pharmacia Corp., elle même issue de la scission en 2002 de Monsanto en 2 sociétés distinctes : la soit-disante « nouvelle » Monsanto (en réalité la division agriculture de Pharmacia Corp, elle même issue de la fusion en 2000 de Monsanto avec le laboratoire pharmaceutique Pharmacia & Upjohn), et le reste de Pharmacia Corp qui gardera le nom.
    3- Il est totalement faux de prétendre qu’il y a deux Monsanto : il y a bien un seul Monsanto depuis le départ, avec une vocation 100% agricole depuis 2002 suite à la scission avec le reste du groupe.

    Concernant l’agent orange, non Monsanto n’est pas le seul pointé du doigt. Tous les autres fabricants se sont vus intenter des procès. Ce que les gens pointent chez Monsanto, c’est l’accumulation : agent orange, PCB, Roundup soit disant biodégradable, Lasso…

    Concernant les PCB, c’est curieux d’ailleurs vous n’en parlez pas, un oubli certainement? Pour rappel (concernant les sources, je vous renvoie vers Wikipedia), Monsanto a commercialisé jusqu’en 1977 des produits qu’elles savaient fortement toxiques pour les animaux, l’homme et l’environnement.

    « En 1983, R.R. Suskind publie un article démontrant que les études menées par Monsanto sur un groupe de travailleurs exposés accidentellement en 1947 à la molécule 2,3,7,8-tétrachlorodibenzo-p-dioxine (dioxine de Seveso) contenue dans l’acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique (2,4,5-T), composant de l’agent orange, avaient été falsifiées dans le but de démontrer l’innocuité du produit. Un rapport interne à l’entreprise, aujourd’hui déclassifié, affirme cependant, dès le début des années 1950, qu’il est nécessaire de « donner l’alarme » au sujet des PCB, car « la toxicité de ses composants a été démontrée de manière répétée ». En 1953, des chimistes de l’entreprise avaient testé les PCB sur des rats et découverts que, en doses moyennes, ils tuaient plus de 50 % des cobayes. L’entreprise connaissait donc de manière certaine à partir de 1953, soit plus de dix ans avant la prise de conscience générale de la communauté scientifique, les risques liés au PCB.

    En 2002, Monsanto a été attaquée en justice par 3 450 résidents de la ville d’Anniston (Alabama) pour la contamination de rivières et du sol aux PCB. Des documents internes montrèrent que la firme savait depuis plus de 30 ans que les poissons des rivières environnantes étaient contaminés par les rejets d’une de ses usines.

    […]

    The Guardian a révélé en 2007 que la firme avait payé des entrepreneurs pour enfouir des centaines de tonnes de déchets hautement toxiques de PCB sur le site de Groesfaen, à proximité de Cardiff, tout en connaissant les risques de contamination pour l’environnement et les habitants proches de la zone. L’entreprise a continué à produire des PCB et à rejeter les déchets au pays de Galles jusqu’en 1977, plus d’une décennie après qu’il avait été établi que la contamination des populations et de l’environnement ne faisait aucun doute. »

    Au passage, cela alourdit un peu plus la responsabilité de Monsanto pour l’agent orange hein.

    J'aime

    • Thiloup
      16 octobre 2016

      Les branches de Monsanto concernant la chimie non agro on soit été détachées avant la fusion, soit sont au sein de Pharmacia et ne concerne pas la branche agro détachée aujourd’hui.
      Vous faites un peu d’essentialisme de considérer la boite comme une entité à l’orientation persistante. Une entreprise est la somme de ses membres, et ces membres changent. Est-il pertinent de parler de Monsanto sur la base de ses actions des années 50 ? Doit on juger l’Allemagne d’aujourd’hui sur les années 30-40 ?
      Pour l’AO, c’est plus compliqué. La question exacte discutée légalement est de savoir si les entreprises était au courant que le rythme de production accéléré imposé par le gouvernement engendrerait la production de dioxine, et s’ils ont prévenu ou non le gouvernement.
      Sur wikipédia, la tendance est au relativisme car on est obligé d’afficher pour et contre ce qui ne donne pas un bon état du consensus… Généralement, un consensus scientifique est toujours su très tôt et donc il n’y a pas eu de prise de conscience. Par ailleurs, on en a eu dès les années 60…
      La FDA a publié son premier rapport en 1972 http://sci-hub.cc/10.1021/ac00234a002
      Et là encore ce n’était pas le même Monsanto qu’aujourd’hui, personne ne dit que ces entreprises sont des philantropes et que les intérêts sont essentiellement économiques, mais la plupart des reproches sont plus compliqués que ça et ça n’a pas de sens d’essentialiser, la plupart des firmes ont profité des conflits et des guerres… C’est aussi cette focalisation sur une entreprise plutot que le système qui est reproché.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 mai 2015 par dans Intermédiaire, et est taguée , , , .

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :